Petite histoire du grand prix de Monaco

Tous les amateurs de Grand Prix se posent la question, aujourd’hui encore : comment une course automobile peut-elle avoir lieu sur un circuit tracé en pleine ville, comme c’est le cas à Monaco ?

Pour répondre à cette question, il faut regarder dans le rétroviseur et remonter à… 1928. C’est en effet à cette date que l’Automobile Club de Monaco obtient son admission à l’Association Internationale des Automobile Clubs Reconnus. Anthony Noghès veut sceller cette admission par l’organisation d’une course de prestige à Monaco. Les obstacles d’organisation sont nombreux, à commencer par la géographie de la Principauté, qui se prête mal à l’exercice. Et qui dit obstacle dit coût : une telle organisation coute cher !

Fort opportunément, la Société des Bains de Mer répond présente et propose son précieux financement, si bien que l’organisation de la course fait fi de tous les obstacles : en 1929, quatre jours seulement avant le début de la course, le circuit en ville est prêt !

Le dimanche 14 avril 1929, seize coureurs sont là, représentant huit nations, prêts à faire les cent tours de circuits représentant les 318 km de la course. Bugatti triomphe, avec une moyenne de plus de 80 km/h.

Devant le succès de cette première édition, la course de 1930 accueille de nouveaux participants. Ils sont 23 et les spectateurs se pressent avec d’autant plus de fièvre que le Paris-Mutuel permet de parier sur l’arrivée de la course… Le dimanche 6 avril 1930, 50 000 spectateurs prennent littéralement d’assaut Monaco : les bars et les restaurants sont pris de court devant une telle affluence, laissant ainsi la foule affamée et assoiffée !

Jusqu’à la guerre, la course prend son envol et confirme d’année en année son succès. Durant dix ans, la course s’interrompt pourtant, pendant le conflit mondial et au cours des premières années qui suivent. C’est en 1948 que Monaco renoue avec son Grand Prix qui résonne dans les années 50 aux noms de Fangio ou de Maurice Trintignant…

Dans les années 60 et 70, Jacky Stewart ou Jean-Pierre Beltoise prennent le relais, puis Alain Prost, Ayrton Senna ou Ricardo Patrese dans les années 80 tandis que les années 90 voient venir le règne sans partage de Schumacher.

Aujourd’hui, le Grand Prix de Monaco cultive toujours sa différence, comme en 1928 : son circuit en ville continue toujours de ravir les téléspectateurs du monde entier. Quant au plus de 100 000 spectateurs qui affluent vers Monaco tous les ans pour la course, ils sont mieux lotis que ceux de 1928 : les bars et les restaurants ne sont plus pris de court et il y a à boire et à manger pour tout le monde !

1929 - Premier Grand-Prix de Monaco
1929 - Premier Grand-Prix de Monaco
1962 - Grand-Prix de Monaco
1962 - Grand-Prix de Monaco
1966 - Tournage du film Grand-Prix
1966 - Tournage du film Grand-Prix
1989 - Grand-Prix de Monaco
1989 - Grand-Prix de Monaco
2010 - Grand-Prix de Monaco
2010 - Grand-Prix de Monaco
2011 - Grand-Prix de Monaco
2011 - Grand-Prix de Monaco
Fermer ×